Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Multimer Immo, Agence immobilière LA BAULE 44500

L'actualité de CENTURY 21 Multimer Immo

TRIATHLON LA BAULE

Publiée le 27/09/2016

Triathlon Audencia La Baule 2016 : résultats complets de la Poursuite Elite Internationale

Pour la 5e année consécutive, les meilleurs triathlètes mondiaux étaient conviés à participer à cette course exceptionnelle, unique en Europe, au format poursuite sur le principe de "Rattrape moi si tu peux". A ce petit jeu, c'est Emilie Morier qui remporte la mise, en 58 minutes et 26 secondes.

  • Par Claude Bouchet
  • Publié le , mis à jour le
© F SENARD

© F SENARD

Sur la course Elite, au format "course-poursuite"*, les filles résistent aux hommes, Emilie Morier (Issy Triathlon) s'impose en 58'26'. C’est une course pas comme les autres. La seule en Europe où hommes et femmes figurent dans le même classement. La course-poursuite du Triathlon Audencia La Baule a une fois encore offert un grand spectacle, samedi sur le front de mer.

Les filles ont battu les garçons pour la troisième année d'affilée en cinq éditions de ce format très spectaculaire. Emilie Morier (Issy les Moulineaux), malchanceuse aux Mondiaux de Cozumel (crevaison) prend sa revanche et remporte la course au sprint devant la Néo-zélandaise Andréa Hewitt.  Les femmes ont donc réussi à conserver une partie des 7 minutes 30 d'avance qu'elles avaient au départ de l'épreuve.

A l’issue des 750 m de natation, les hommes avaient pourtant déjà repris 1’15’’. Après les 20 km de vélo, l’écart s’était réduit à 3 minutes à l’amorce des 5 km de course à pied. Suffisant pour voir les filles aller chercher les six premières places du scratch.

Malgré toute sa hargne, Pierre Le Corre n'a pu combler totalement le retard. Le Montpelliérain, 8ème mondial cette année, a échoué pour 38'' dans sa tâche.La Poursuite Elite Internationale est la course réservée aux meilleurs triathlètes des clubs de D1 ou D2. Elle repose sur un concept original à suspense où les hommes et les femmes de haut niveau s’affrontent sur une même course poursuite au format sprint (750m de natation, 20km vélo et 5 km course à pied).

Pour pouvoir rivaliser avec les hommes, les femmes bénéficient d’un départ en ligne différé. L’écart de temps entre les 2 départs tient compte des résultats hommes et femmes de la dernière édition. Cette année, les femmes bénéficiaient d’une avance calculée de 7 minutes 30 non décomptées à l’arrivée.

Natation : 750 m - Vélo : 20 km - Course à pied : 5 km

Notre actualité